Je profite de l’instant présent en créant la vie qui correspond à mes désirs profonds.

Dans ma prime jeunesse, petite rebelle rêveuse, gaie comme un pinson, j’inventais des histoires en m’amusant dans les cours d’eau à la recherche de pierres préhistoriques, en m’aventurant dans les greniers pour dénicher des cristaux, en grimpant dans les arbres telle une acrobate…

Je me revois à 8 ans, allongée dans l’herbe, avec un crayon, noircir les pages de mes cahiers. Sous mes yeux de petite fille se matérialisaient des contes de fées et d’ogres, des histoires de gentils fantômes et d’extraterrestres, où se mêlaient magie et péripéties. En grandissant, mon style littéraire s’est développé et enrichi (poèmes, nouvelles, un livre). Dotée d’une oreille musicale, je composais des mélodies sur mon orgue pour accompagner les paroles de mes chansons.

C’est en 2016 que ma vie prend un tournant incroyable, lorsque je fais la connaissance de deux âmes atypiques… Même si tels des astéroïdes, ces êtres ont bousculé mon univers, je suis très heureuse que cette rencontre ait été possible.





Petit à petit, j’ouvre les yeux et je prends conscience que toutes les secousses physiques et émotionnelles vécues depuis 2008 ont une signification. Dès lors, je fais le nécessaire pour reconstruire toutes mes fondations à l’image de mes véritables choix.

A partir de là, le tapis rouge s’est déployé avec des synchronicités bien rythmées, pour me montrer ce que j’avais trop longtemps nié, en me fondant dans le moule familial et sociétal.

Peu à peu, j’ai écouté ma petite voix intérieure en renouant avec mes amours d’antan (danse, chant, musique, écriture, magnétisme, radiesthésie, cartes Zener…). Fin 2017, pour compléter ma panoplie de loisirs artistiques, une adorable marionnette m’envoie des signes, pour accomplir sa part de miracles dans mon cheminement.

Frédérique O. B

.